Allez. Demain, je m'y mets...

Publié le 22 Janvier 2014

  • Alors, il y a celles qui enfilent les baskets, toutes les semaines, été comme hiver, sous la pluie, contre le vent, dans le brouillard, la nuit, ou même écrasées par la canicule.
  • Il y a aussi celles qui dépensent la coquette somme annuelle de 600 Euros pour s'enfermer dans la moiteur d'une salle de sport. Et qui s'y tiennent scrupuleusement, méthodiquement, du 1er janvier au 31 décembre.

En ces temps de régime hivernal hyper-calorique, j'encourage ici chacun(e) à faire la même chose !

Mens sana in corpore sano
© "fr.puma.com"

© "fr.puma.com"

Bon. Pour ma part...

J'ai décidé que je ne faisais pas partie de ces filles-là.

Pas par choix, pas par esprit de contradiction, ni parce que "la méditation, c'est plus cool parce qu'on pose ses fesses sur un coussin moelleux et qu'on ne fait rien d'autre qu'être là, dans un calme absolu" (quoi que, le concept est plutôt séduisant...).

Non.

En fait, tout cela n'est qu'une sombre histoire de génétique.

Si, si ! Je vous assure !

Si vous êtes comme moi, rassurez-vous :

Vous n'êtes pas entièrement fautives ("fautifs", ça marche aussi).

Allez. Demain, je m'y mets...

1/ Pour commencer, mon corps n'a pas été étudié pour endurer une activité physique INTENSE.

Par ACTIVITÉ INTENSE, j'entends = 
2 heures de marche lente sur un chemin plat ; 
1 heure de marche très lente sur un chemin en dénivelé positif ; 
25 minutes de course à pied (7km/h) ; 
15 minutes de pédalage sur un terrain non goudronné ; 
4x25 mètres de natation (accessoire requis : une planche en mousse) ; 
3h de shopping en talons dans un centre commercial bondé, etc...

*

Je m'en suis rapidement rendue compte, en fait :

  • muscles en état de souffrance aiguë,

(ce qui est assez embêtant puisque j'ai a priori 50% de muscles en moins que la moyenne)

  • vertiges et déshydratation,
  • et dans les cas les plus graves : points de côté voire détresse respiratoire

(dans le jargon technique, il paraît qu'on parle alors d'essoufflement).

A ce moment-là, je me dis à chaque fois qu'il faut être complètement maso pour continuer...

Tenez, dernièrement, c'était avec le "Challenge Squats" conseillé par une copine ultra-motivée (merci Marine ^_^).

http://belleetsportive.fr/le-30-days-squat-challenge/

Après m'y être conformée scrupuleusement, PARCE QUE J'AI DE LA VOLONTÉ QUAND MÊME (oui, absolument !), j'ai fini par ne plus arriver à m'asseoir convenablement dans mon canapé pour pouvoir lire mes magazines et manger mes gaufres au miel.

Bon, ben, j'ai tenu 6 jours :-D

Non mais c'est vrai quoi... C'est trop chiant, les crampes, les courbatures, et tout ce bazar là ! Je suis sûre que les femmes de Cromagnon se faisaient moins chier pour se sentir bien et séduire leur mec ! (au moins, côté épilation)

*

...

C'est donc tout naturellement que j'ai décidé qu'il était plus judicieux de passer DIRECTEMENT à l'étape "après-effort" : chocolat chaud/jus de fruits + petits gâteaux.

© MARGAUX MOTIN

© MARGAUX MOTIN

2/ Ensuite, j'ai compris que mon corps n'est définitivement pas étudié pour une quelconque activité physique.

Non pas que je sois du genre à baisser les bras facilement : c'est juste que j'ai tout essayé !!! Et à 31 ans, je peux vous dire que j'en ai essuyées, des défaites... pour vous dire, je crois bien qu'il ne doit manquer que l'aviron et le lancer de javelot, à mon palmarès.

*

1/ ECOLE PRIMAIRE :

Le Cross (course à pied tous-terrains) : dépassement de la ligne d'arrivée avec des ampoules à la place des pieds. Evidemment, parmi les derniers (démontage des stands en cours, d'ailleurs).

*

2/ COLLÈGE :

L'ascension sur corde : n'arrivant pas à décoller de la corde lisse, j'ai été flanquée sur la corde noeuds où j'ai pu atteindre l'altitude impressionnante de : 1 mètre 75 (soit : ma taille + 1 nœud) ;

La poutre : enchaînement de chutes avant d'avoir atteint l'autre extrémité du parcours ;

La roue : -10 points pour avoir eu les jambes complètement fléchies (= figure acrobatique du crapaud) ;

Le poirier : dans le "groupe des nuls" qui sont obligés de s'appuyer contre un mur ;

La roulade arrière : -10 points pour ne pas savoir rouler autrement qu'en diagonale ;

Saut en hauteur : semble avoir des poids dans les chaussures : décolle à 1 mètre du sol et n'atteint pas le tapis (= fait tomber la barre) ;

Saut en longueur : pas mieux que le saut en hauteur ;

Barres asymétriques : déclarée "inapte" : déficit musculaire au niveau des bras...

*

3/ LYCÉE :

Endurance : points de pénalité pour le Baccalauréat. Motif : s'est cachée derrière le préau en faisant noter de faux résultats à son binôme ;

Danse classique : aussi gracieuse que si je m'étais pointée en combinaison et chaussures de ski, (mémorables "saut de chat" et du "saut de biche", évidemment imposés).

http://www.thetutuproject.com/  (association visant à aider les femmes souffrant du cancer du sein)

http://www.thetutuproject.com/ (association visant à aider les femmes souffrant du cancer du sein)

MAIS CE N'EST PAS UNE FATALITÉ.

Que nenni.

Si comme moi, vous avez déjà acquis vainement les accessoires de torture suivants :

Allez. Demain, je m'y mets...Allez. Demain, je m'y mets...
Allez. Demain, je m'y mets...

Ou encore ...

Allez. Demain, je m'y mets...Allez. Demain, je m'y mets...

... et bien, mettez-vous comme moi :

A l’HALTEROPHILIE !

C'est bien simple : depuis que je vis seule en ville, j'ai compris que cette activité était devenue LE SPORT LE PLUS NATUREL ET LE PLUS ADAPTE A MON MODE DE VIE.

Et sans aucune contrainte : voyez plutôt, on peut le faire partout !

Pour vous aiguiller, voici quelques exemples personnels (liste non-exhaustive) :

(par ordre croissant de poids)
Exemple No.1

Exemple No.1

Exemple No.2 (possibilité d'engraisser l'animal, si besoin)

Exemple No.2 (possibilité d'engraisser l'animal, si besoin)

Exemple No.3

Exemple No.3

Exemple No.4

Exemple No.4

Exemple No.5

Exemple No.5

Sans oublier évidemment ... :)

Exemple No.6 (image presque contractuelle)

Exemple No.6 (image presque contractuelle)

Voilà !!!!

*

Bon, si avec tout ça, on n'est pas prêtes pour porter le maillot cet été... j'annonce tout de suite...

Moi, j'arrête le sport :-)

Allez. Demain, je m'y mets...

Rédigé par Albane Sören

Publié dans #Sport et paillettes

Repost 0
Commenter cet article

Click, Cook and Taste ! 05/05/2014 20:19

Mouhahahahaha, je suis more de rire, non pas que je me sois reconnue, je suis une sportive accomplie, je peux monter un étage en étant presque pas essoufflée, porter 2 chats dans une caisse de transport (poids cumulé : 11kg, en cours d'engraissage),... :D