Retrouvailles avec les pois cassés

Publié le 4 Mai 2014

Image ci-dessus : quand Magritte et Yupki-Tokki (blog) rencontrent mon "Paint Software" ^_^

Image ci-dessus : quand Magritte et Yupki-Tokki (blog) rencontrent mon "Paint Software" ^_^

Sans dire que la révélation fut à la hauteur des falafels de mon homme,

[ceci n'étant absolument pas un message codé]

qui, outre le fait qu'il soit plutôt intéressant comme garçon, se démerde assez bien devant les fourneaux... et bien :

J'ai re-découvert que j'aimais les pois cassés.

Vraiment !

Genre au point de m'en faire cuire une casserole pleine et de me l'engloutir seule, devant la télévision, avec un plaisir non dissimulé. Vous savez, un de ces soirs absolument exquis où toute fille s'est déjà autorisée à enfiler son "pyjama de célibataire".

LA tenue de soirée par excellence :-)

Note pour les hommes : celles qui vous jurent qu'elles se sentent plus à l'aise dans leur tenue "robe/gaine compressante & escarpins", vous mentent. Réalité mondialement reconnue : depuis sa création, on n'a jamais atteint le niveau de confort du "pyjama pilou".
Retrouvailles avec les pois cassés

Mais il y a pire encore que le "plateau-télé en solo" avec mes pois cassés :

J'en suis arrivée à le SERVIR AUX ENFANTS, persuadée du pouvoir miraculeux de ce féculent.

Et attention : pas une misérable cuillère à soupe, hein ! Non... carrément 2, voire 3 BONNES GROSSES louches.

===> "Allez hop, mange, ça fait grandir" :-)

*

J'ai donc tenté l'impossible, un jour d'avril : j'ai copieusement rempli les assiettes de ma mixture farineuse et verdâtre.

Je crois que c'est mon esprit sadique qui se venge de mes frustrations d'enfance. Ah... son JAMBON BLANC "qui croque sous la dent" et son BOEUF BOURGUIGNON gélatineux !!! Et si, tout gosse, vous étiez comme moi : vous avez dû constater qu'après 4 minutes de mastication, l'un comme l'autre finit toujours par former une boulette compacte absolument impossible à avaler sans un haut-le-cœur. Ou une gentille raclée. Ou les deux :-)

Et bien contre toute attente... vous n'allez jamais me croire :

Les enfants AIMENT AUSSI les pois cassés.

VERIDIQUE !

Enfin, j'en ai recensé UN sur la région Rhône-Alpes. C'est déjà pas si mal...

En même temps, on ne peut pas vraiment en vouloir aux gosses :

Le pois cassé n'avait qu'à soigner mieux sa comm' ... merde !

En témoigne le visuel de cet ovni vert kaki dont il vous faudra pas moins de 60 minutes de cuisson pour réussir à lui faire la peau (autant dire qu'il faut être motivé après une journée de travail) :

Retrouvailles avec les pois cassés

Y.U.M.M.Y !

*

La question que tout le monde se pose évidemment (what else ?!) :

Comment en suis-je venue à renouer avec ma passion pour le pois cassé ?

Et bien...

===> Tout simplement parce que je suis sur la voie du VÉGÉTARISME (= pas de viande, NI POISSON, hein ! Faut arrêter, les boulangers, avec le pain bagnat au thon "pour les végétariens" ! ^_^) et j'ai donc compris que pour pouvoir continuer à assurer au quotidien, il me fallait :

... ma double-dose de légumineuses :-)

*

Attendez, quand je vous ai dit que j'étais une grosse "guedin" qui n'hésite pas à prendre des risques, je ne vous avais pas menti !

La vérité, c'est que j'ai 32 ans. Bordel :-) Alors, en achetant mon burger "bacon-triple steak haché", je ne peux plus simplement me contenter de dire "Fuck la life, fuck les océans, les forêts, la planète. Les suivants se démerderont avec ce qu'il reste". La trentaine, c'est le temps des responsabilités : réfléchir à ce qu'on fait et à ce qu'on peut faire de mieux, avec ce qu'on a.

Confucius aurait pu me la piquer, mais cette citation est à moi. Et ouais...

Revenons-en au pois cassé, et à la photo de la purée aux jolies teintes "caca d'oie".

Si on regarde les choses en face, il faut quand même bien admettre :

Le légume est parti avec un sacré handicap, quand Dieu s'est collé à l'organisation de notre régime alimentaire.

*

Déjà, ça a mal commencé pour les fruits avec Adam et Eve :

"POMME = fruit du péché originel"

C'est con, ça aurait pu être une fricassée de palourdes ou un méchoui... au moins, notre conscience chrétienne (s'il en est) aurait permis de leur foutre un peu la paix. Quelques temps du moins :-)

Mais malheureusement, le souci vient de bien plus loin :

Si je vous demande de choisir entre ces deux propositions pour votre déjeuner, ce midi, il y a fort à parier que vous serez tentés de choisir la 2ème option. Hein ?!

Proposition N°1 à gauche (possibilité d'être servi avec une vinaigrette, tout de même...) --- et N°2 à droiteProposition N°1 à gauche (possibilité d'être servi avec une vinaigrette, tout de même...) --- et N°2 à droite

Proposition N°1 à gauche (possibilité d'être servi avec une vinaigrette, tout de même...) --- et N°2 à droite

Si vous ne voyez pas quel est le problème, voici un petit croquis que je vous ai concocté de ma plus belle plume.

===> Petit retour "quelques milliers d'années" en arrière :

[images non contractuelles]

CREATION DU POULET

CREATION DU POULET

CREATION DU NAVET

CREATION DU NAVET

DONC :

C'est à cause de cette fichue répartition divine, de notre vieux "traumatisme de la soupe de légumes verts", et de nos habitudes quotidiennes "une viande & un accompagnement", que beaucoup n'envisagent pas le VÉGÉTARISME comme un mode d'alimentation possible. Et encore moins comme un mode d'alimentation permanent.

*

Mais je vous assure que c'est possible de ne plus manger de chair animale.

Of course, sans en mourir :-)

(non mais on n'est quand même pas si cons, on tient aussi à notre vie)

*

Si vous en doutez, faites-donc ce test non truqué :

Fixez attentivement le dessin ci-dessous : vous devriez voir apparaître quelque chose qui peut remplacer, avec bonheur, la viande dans votre assiette.

Retrouvailles avec les pois cassés
Donc là, normalement, vous vous dites que je suis barge.

Ou bien que "L'APPEL DU LÉGUME VERT" [attention, secte], et mes lubies de végétarisme, ont bien fini par avoir raison de ma santé d'esprit.

Mais que tout le monde se rassure :

JE VAIS TRÈS BIEN :-) 
  • Pour l'heure, je n'ai pas de fanes de carottes en train de me pousser dans les oreilles, ni de graines de lin en phase de germination dans mon estomac.

  • Mon transit se porte au mieux \o/

  • Je fais le plein de fibres, de minéraux et d'oligo-éléments, d'éliminateurs d'acide urique, et de tout un tas de "trucmuches" antioxydants, dépuratifs, diurétiques, stomachiques, détoxifiants, antiseptiques, anti-coagulants, anti-cholestérol, anti-ulcéreux voire même anti-infectieux ou anticancéreux, etc...

  • Youpla, plus (ou peu) de graisses animales : mes petites artères me disent "merci". Et ma peau aussi :-)

  • Je me fais de bons gueuletons savoureux, préparés avec amour à défaut d'être toujours réussis quand c'est moi qui m'y colle :D (et non, plus la peine de me le demander : le rumsteak-barquette gavé d'eau ou la cuisse de dinde pleine d'hématomes, ne me manquent absolument pas !).

  • Enfin, et sans dire que je suis prête pour le prochain marathon du coin, j'ai récemment pu constater que j'avais assez d'énergie pour apporter une aide active dans le cadre d'un déménagement de "bonhommes" (non, je ne me suis pas occupée QUE du dégivrage du congélateur !)

Et surtout

J'ai bonne conscience :-)

*

Et contrairement à ce que certains s'imaginent,

mes assiettes ne se résument pas à un bol de "laitue-tomates-maïs-concombre", ni à une poêlée insipide de légumes vapeur...

J'y mets aussi :

  • du (bon) gras,

  • de l'oignon qui dore (le premier qui me demande si l'oignon ne souffre pas lui aussi, je lui frotte la rétine avec une pelure fraîche ! ^_^ ),

  • de l'ail qui gratine,

  • des épices,

  • des herbes aromatiques,

  • du lait de coco,

  • de la crème (soja),

  • et encore tout plein de bonnes choses... :-)

*

Pour comprendre que manger végétarien N'EST PAS une diète triste et fade, il suffit d'aller faire un tour du côté d'adorables blogueuses : 

- LILI'S KITCHEN

- PIGUT ou encore 

- GREEN CUISINE 

(pour ne citer qu'elles)

Tout l'intérêt étant maintenant d'apprendre à cuisiner une blanquette qui permettra à "Pâquerette Junior" de rester tranquille près de sa Môman ^_^

... Vous ne trouvez pas ça motivant ?! :-)

Retrouvailles avec les pois cassés

Allez, 5 recettes pour vous rassurer : si je vous invite chez moi,promis je vous ferai de bons petits plats VEGGIE :-)

Bonne lecture & à bientôt !

Retrouvailles avec les pois cassés
(No)CHEESCAKE AU BROWNIE ... My Godness !!! <3

(No)CHEESCAKE AU BROWNIE ... My Godness !!! <3

Retrouvailles avec les pois cassés
"Assiette polychrome" : riz, pois chiche rotis, chou rouge, carottes & sa petite sauce

"Assiette polychrome" : riz, pois chiche rotis, chou rouge, carottes & sa petite sauce

Gauuuuufres <3

Gauuuuufres <3

Rédigé par Albane Sören

Publié dans #Végéta*isme

Repost 0
Commenter cet article

Britt - Green Cuisine 05/05/2014 17:53

OMG !!! Tu m'as tellement fait rire :-D
Merci pour cet article plein d'humour, de positivité et... de bon sens !
Bravo pour ton choix d'aller vers le végéta*isme : avec un tel enthousiasme tu vas faire des adeptes c'est sûr ;)
Merci pour le clin d'oeil, ça me touche beaucoup <3
Et vive les pois cassés :p (il y a d'ailleurs sur le blog un velouté pois cassés butternut si ta nouvelle passion ne trouve pas de quoi se mettre sous la dent ;-))
Au plaisir de te lire très vite :)
VG-bises ;)

marthe amitrano josiane 05/05/2014 14:32

je me suis regalee a lire votre blog....autant qu a deguster des pois chiches...que je prefere aux pois casses:-)!